2.3 C
New York
samedi, décembre 10, 2022

Buy now

spot_img

Guinee- Malawi : Le Syli a triomphé sans péril

Le Syli National de Guinée a bravé les ‘’Flammes’’ du Malawi hier lundi 10 janvier 2022, au compte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021. Mais selon des observateurs, l’équipe nationale guinéenne a vaincue sans péril. En d’autres termes, l’équipe n’a pas convaincue.
‹‹ bien que le Syli a été victorieux, il y a eu beaucoup de fausses notes. D’abord, on dit que le match de football c’est la combinaison des efforts sur le terrain. Alors celà a manqué beaucoup au Syli, le syli de Guinée a eu aussi a raté beaucoup dans les retropasses au niveau de la défense, qui avait voulu coûter très cher à l’équipe nationale de Guinée. Si ce n’était pas la clairvoyance et la vigilance du gardien de but, ça allait être très difficile. Mais aussi la forme des joueurs ça reste à desirer. Si vous voyez les matches du Cameroun, du Cap-Vert et du Sénégal, c’est plus énergique que notre onze national. Le football n’est pas basé que sur la technique. L’équipe guineenne regorge de joueurs très technique et très talentueux, mais la condition physique individuelle et collective manque beaucoup à notre équipe. La ligne d’attaque a beaucoup plus enregistré des failles. Il faut voir un certain Bayo, sur qui tout le monde compte énormément, qui a manqué des buts. C’est pas toujours qu’à la première occasion de but qu’il faut profiter. Il faut aussi annuler cette première occasion de but passer pour la deuxième. Il faut aussi chercher à tromper le gardien qui est en face. Mais aussi notre vedette, Nabi Keita, si on fait le pourcentage de chaque joueur Nabi Keita n’a pas fourni assez d’effort. Aujourd’hui on dit que Kaba Diawara est un stagiaire, mais le changement de Kaba Diawara a apporté quelque chose au syli ›› a confié après le match Bounah Doré consultant sportif.
Malgré toutes les défaillances  de ce 10 janvier, notre interlocuteur s’est montré confiant quant à la victoire face au Sénégal.
Si plusieurs observateurs ne sont pas d’accord de fêter après ce match, ce journaliste sportif pense que c’est le bon moment. Car dit-il, les supporteurs n’attendent que la victoire de leur équipe pour faire la fête.

Par Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE