4.8 C
New York
jeudi, décembre 1, 2022

Buy now

spot_img

Km 5 (Dubreka) : des promesses, après les casses, qui tardent à venir

À Dubreka, il y a eu des casses commanditées par les autorités pour désengorger la voirie urbaine. Pour libérer l’emprise de la route. L’opération avait provoqué des remous sociaux mais vite etouffés par les autorités d’alors.
Ces autorités avaient promis de reclasser les victimes et de les dédommager. Mais, jusqu’ici rien revelent certains habitants de la ville.
Le maire de la commune urbaine Elhadj Alseny Bangoura avait souligné lors d’une interview quil a accordée à un journaliste d’une radio de la place que le marché du Km5 sera délocalisé et que des terrains sont disponibles.
Informé à l’époque de cette casse, le ministre Ibrahima Kassory Fofana avait dit dans des médias qu’il  n’était pas informé de ce qui sétait passé concernant ces casses.
El Hadj Abdoulaye Baldé, ex ami de feu Général Lansana Conté qui réside au Km 5 depuis 1996 est parmi les mécontents.
samedi dernier à Dubreka ville, son fils Tafsir Hamid qui a échoué dans l’immigration irrégulière qui se bat pour rélever le défi nous a dit qu’il n’est pas en reste dans les rangs des frustrés de cette casse.
Il dit garder un  mauvais souvenir des forces  de l’ordre le jour de la casse à Dubreka ville.
Selon un retraité qu’on a rencontré sur le terrain, beaucoup estiment qu’avec l’engagement du CNRD pour rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar, le bout du tunnel n’est pas loin. Mais dans l’un ou l’autre cas, attendons de voir la suite et voir surtout jusqu’où ira cette junte
 » Ne mettons pas les Charrues avant les bœufs »  dira un conseiller communal de cette commune périphérique de la capitale.
Par Bachir Baldé de retour de Dubreka ville pour couleurguinee. info
Tél : 622278093

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE