4.8 C
New York
jeudi, décembre 1, 2022

Buy now

spot_img

Opposition : Du CPP nait le FPP

Il n’y a plus de doute, le Collectif des Partis Politiques CPP récemment créé par la classe politique guinéenne s’est disloqué. La confirmation du leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo comme porte-voix de ce collectif semble avoir porté un coup à ce collectif. les acteurs politiques qui n’étaient pas d’accord sur ce choix se sont retrouvés hier au siège de l’UFR, ils ont à leur tour mis en place le « Forum des partis politiques FPP ».

L’opposant Docteur Ousmane Kaba, président du PADES membre de cette nouvelle structure s’est exprimé ce mercredi chez nos confrères de FIM FM

« Mettre quelqu’un qui a un grand parti comme porte-parole, c’est lui donner un avantage dans l’apparition publique. Et ça donne l’illusion aux gens que tout le monde le suit. Donc, on a dit prenons un parti nouveau. Ça c’est simple, ça n’a rien de stigmatisant. Après, il y a des cris, non ! vous vous attaquez à la personne de Dalein. Qu’est-ce que moi j’ai contre Dalein, c’est un ami à moi, on a fait beaucoup de choses ensemble. Je ne le déteste pas du tout, on a de bons rapports. Mais, nous sommes quand même, des adversaires politiques juste après la transition. Et le CPP est créé pour disparaître après la transition.
Alors, ils sont allés se retrouver, il l’ont mis porte-parole de leur CPP. Nous, on n’a même pas été convié à la réunion… .Et hier on s’est retrouvé avec 8 coalitions. On avait le CPR de Faya, le FNDC politique de Mr Sidya Touré, de Mr Kouyaté et du jeune Aliou Bah du MODEL, la COPED, Alliance Démocratique, la coalition CPA, il y a l’APAV, la COPAM de Bouya Kouyaté, il y a GDE CODEG de Monsieur Aboubacar Soumah qui était dans leur coalition mais qui n’a pas accepté ça. Donc si on parle de majorité elle est là. Il y a beaucoup plus de coalitions ici que chez eux » soutient ce politique.
Il assure qu’il n’ont pas créé le FPP pour s’opposer au CPP.
« Ce n’est même pas une mauvaise chose qu’il y ai deux coalitions. Au Mali, il y en a 5. Nous, on a fait FPP, mais ça va dans le même sens. On était d’accord sur les mêmes thèmes. On va faire des propositions sur ces thèmes. Et pourquoi pas on pourrait bien se rencontrer pour harmoniser avant de donner au CNRD. Donc voyez ça plutôt en marche normale en démocratie mais pas en terme d’opposition à qui que ce soit » a-t-il fait remarquer.
            Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE