18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Mise en place du CNT : Sékou Koureissy Condé déçu !

La répartition des conseillers au sein du CNT ne rassure pas certains acteurs politiques guinéens. C’est le cas de Docteur Goureissy Condé président du parti Alliance pour le Renouveau National (ARENA). Il l’a fait savoir ce mercredi 26 février dans l’émission « Mirador » de FIM FM. Il a déploré que la société civile soit plus représentée au CNT que les partis politiques
« Au plan politique, il y a beaucoup de floue. Il faut faire attention. Il faut que les intentions soient manifestes. C’est que, on ne se cache pas de son peuple. Donc, ce n’est pas la peine d’aller prendre des conseillers ailleurs. Nous avons une opposition truffée de personnalité internationale et nationale. Nous avons des personnalité d’expérience. Nous avons une jeunesse motivée et compétente. Donc nous avons tout ce qu’il faut pour régler nos problèmes entre nous ici. Donc si on met 15 personnes pour les partis politiques alors qu’une transition est éminemment politique, on prend neuf militaires ,le reste restera société civile. Donc la société civile est tellement majoritaire qu’elle devient société politique. Et nous ,nous devenons politique extraparlementaire. Je voulais éviter ça. Ça ne me rassure pas » a-t-il dit clairement.
Dans cette répartition, l’ANAD menée par le leader de l’UFDG n’a eu qu’une seule place alors qu’elle devait avoir quatre places.
Le lendemain, la coalition a sorti un communiqué pour dénoncer une injustice et une discrimination dont elle a été victime de la part des autorités. Goureissy Condé soutient la démarche de cette alliance.
« L’ANAD a toutes les raisons de s’inquiéter. La réparation portée sur 4 places pour la plate-forme RPG et alliés et 4 places pour l’ANAD. Donc si on te promet 4 place et qu’enfin de compte tu n’a pas ces 4 places et que tu te taises qu’est-ce qu’on dira ? C’est que tu cautionne. Donc, les gens interprètent souvent très vite et mal même les simples manifestations de droit » estime cet acteur politique.
                 Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE