18.7 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Transition : Le CNT a pris ses fonctions

Les membres  du Conseil National de la Transition (CNT) ont pris leurs fonctions ce samedi 5 février 2022. La session inaugurale a eu lieu dans la salle du 2 octobre du palais du peuple. Cadres guinéens et étrangers étaient présents. Le président du Conseil National de la Transition  du Mali a honoré par sa présence l’événement.
 Les membres des missions diplomatiques et consulaires ont également pris part à la cérémonie.

Le président de la Cour suprême a déclaré avoir installé le nouveau président du CNT. Dansa Kourouma a rendu grâce à Dieu. Il s’est dit reconnaissant envers le président de la transition qui l’a choisi pour présider les destinées du CNT
« J’ai le plaisir de prendre la parole aujourd’hui devant tous avec un sentiment d’honneur, de fierté mais aussi de responsabilité. L’honneur de l’opportunité qui m’est offerte de servir davantage le peuple de Guinée et la fierté de prendre part à la dynamique historique de construction d’une Guinée nouvelle. Permettez moi d’exprimer ma profonde gratuite au Colonel Mamadi Doumbouya président du CNRD pour l’honneur qu’il a fait à la société civile guinéenne dans son entièreté en choisissant ma modeste personne pour présider cette prestigieuse institution »
Dansa Kourouma a félicité ses nouveaux collaborateurs du CNT
« Et je leur dis haut combien j’ai hâte de travailler avec eux en toute humilité dans l’optique de répondre efficacement ensemble aux aspirations du peuple en cette période déterminante de l’histoire de notre pays » ajoute-t-il.
Cet acteur de la société civile se dit conscient de l’enjeu et de la responsabilité qui incombe au CNT.
« Nous sommes l’une des voix les plus fortes et légitime du peuple qui donnera la garantie démocratique faisant foi aux convictions que nous incarnons et à l’espoir de bâtir une Guinée meilleure. J’ai conscience que le changement radical des mécanismes qui amènent les élites au pouvoir et qui leur permettent de s’y maintenir et quasi indéfiniment doit être définitivement résolu. Oui,  nous devons écrire une Constitution qui ne sera pas facilement modifiable par les pouvoir constitués » assure l’activiste.
L’entrée en fonction de ce CNT intervient à un moment où le devenir de la Guinée inquiète les Guinéens. Dansa Kourouma en est conscient
« La présente transition doit nous convaincre qu’elle ouvre le ton pour toutes les franges de la population guinéenne de se projeter dans l’avenir. Un avenir de liberté pour tous »
Le numéro 1 du CNT a lancé un appel au 80 conseillers nationaux.
« La mission qui nous  est assignée consiste à poser le socle indescriptible d’un État qui se met en action et que rien ne pourra arrêter désormais. Chers collaborateurs,notre chemin sera parsemé d’embûches de toutes sortes que nous sommes appelées à affronter à partir d’aujourd’hui jusqu’à l’installation de la future assemblée nationale. En réalité, il n’y a plus de temps à perdre » dit le nouveau dirigeant du CNT qui promet que son institution va s’employer à élaborer des textes qui promeuvent et élargissent le rassemblement national qui mettront sur table de dialogue tous les sujets qui divisent les Guinéens .
                  Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE