18.7 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Hamdallaye pharmacie: Djibril meurt et emporte le secret de sa mort dans sa tombe

Le jeune Djibril Barry, originaire du district de Ley Nyèèlè, sous préfecture de Brouwal Tappè, Préfecture de Pita, est mort hier dans des circonstances mystérieuses. Jusqu’au moment où l’on poste ces lignes, l’on ne sait pas de quoi il est mort.

Selon des membres de la famille, ce jeune étudie et apprend aussi l’électronique. Hier, à 18h, il est revenu à la maison, il rentre dans la chambre de sa maman et lui dit qu’il a faim. Elle lui a tendu un bol de riz. Il absorbe trois poignées et dépose le bol. Il rentre dans sa chambre.

Peu de temps après, un autre membre de la cour est allé dire à ses parents que quelque chose est arrivée à Djibril Barry. Ses parents sont allés dans la chambre et il le trouve couché, le sang gicle de ses narines. Il était décédé. Selon d’autres indiscrétions, une plaie a été découverte sur le corps.

Les parents ont aussitôt informé le chef du quartier qui, à son tour, a informé les services de police d’investigation. Ces policiers sont venus, ils ont mené des enquêtes préliminaires. Ils ont embarqué le corps et ils ont arrêté et embarqué ceux qui partagent la chambre avec le défunt.

Ce dimanche, dans la famille du défunt, des interrogations étaient sur les lèvres. A-t-il eu un accident? A-t-il été agressé? A-t-il eu un choc? Que de questions sans reponses?

Aux dernières nouvelles, le corps a été restitué à la famille. Pour l’inhumation.

Par Mamadou Cherif pour couleurguinee.com

 

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE