0 C
New York
vendredi, décembre 2, 2022

Buy now

spot_img

Sonfonia: pour dire  » oui » à son mariage, elle exige et obtient la réconciliation de son papa et sa maman divorcés il y a de cela 25 ans

Les habitants d’un secteur du quartier Sonfonia ont vécu un évènement heureux, une scène exceptionnelle qu’ils n’oublieront pas si tôt. C’est l’histoire de Ramatoulaye,  une fille née d’un couple divorcé prématurément. La mère de Rama avait-elle quitté son foyer nourris ou répudiée ? Rama n’en sais rien parce qu’elle n’avait que 3 mois au moment des faits. Elle a été récupérée plus-tard et élevée par son père et sa seconde epouse.

Heureusement pour elle, la nouvelle épouse de son papa l’aima aussitôt et elle l’a prise comme si c’était elle sa mère biologique.

Les sentiments de son papa pour elle n’ont jamais faiblis parce qu’elle est la première née et l’homonyme de la mère de son père. Elle a eu la chance d’être encadrée jusqu’à l’université. Après la Licence, un de ses cousins de la diaspora demande sa main en mariage. Toute la famille est favorable, elle aussi. Avec l’aval de sa mère veuve de son dernier mariage dont elle a eu quatre enfants.

Le mariage est prévu à Sonfonia. Le futur mari débarque de Bruxelles, la maman de ramatoulaye aussi après son veuvage vient de l’intérieur du pays.

Après tout le protocole, à la surprise générale, alors que tout était prêt, Ramatoulaye change de mine, puis se met à pleurer à chaudes larmes.

« Maman ( comme son père l’appelait affectueusement), ne soit pas trop émue. Du courage », assimilant son attitude à une émotion due au mariage.

Contre toute attente,Ramatoulaye sèche ses larmes et d’un ton ferme, avec énergie et persistance, elle martéle  :  » je ne vais pas me marier. Je refuse ». Panique à bord.

Certains ne l’ont pas prise au sérieux. Non, laissez- là, elle finira par s’habituer. C’est le stress pré mariage.

Rama, réagit avec colère:  » je ne vais pas me marier, je ne suis pas une gamine, je sais de quoi je parle »

Après de longues médiations et consultations, sa maman pleure, son papa tremble et craint de tomber et développer un AVC étant un hypertendu.

Rama revient à des meilleurs sentiments et dit:  » je me marie aujourd’hui à une seule condition ! »

Laquelle ? s’exclame son papa.

 » dis  moi vite  ta condition pour ne pas me tuer « dit  son père.

Rama en situation de force, plus que déterminée de scander

 » Papa, si tu tiens à ce mariage, il faudra que aujourd’hui et à l’instant, tu te réconcilies avec ma maman. Et qu’on vous déclare unis. Que ce remariage soit scellé au même moment que le mien ».

Silence de cimetière. Naturellement, l’islam ne s’oppose pas à une telle demarche, car sa maman n’était pas dans un foyer. Elle vient de sortir d’un veuvage.

Des coulisses, des discussions, des prières jusqu’à l’après midi. Et elle obtient ce qu’elle voulait. Ses deux parents se sont réconciliés après 25 ans de divorce.

Ramatoulaye et sa maman ont reçu leurs dots au même moment. Sous les regards émerveillés des témoins de la scène.

Par Kolenké Hassane pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE