14.5 C
New York
mercredi, mai 18, 2022

Buy now

spot_img

Transition: le NDI a écouté, observé et recommande

Du 9 au 15 mars 2022, l’Institut national démocratique (NDI) a mené une mission d’évaluation technique à Conakry, en République de Guinée. Le but de la mission était d’évaluer les priorités des citoyens pendant le processus de transition de la Guinée après le coup d’État du 5 septembre 2021 et d’explorer les possibilités d’assistance technique aux institutions dirigées par des civils
et aux organisations de la société civile œuvrant pour une transition inclusive, transparente et
crédible.
La délégation était composée de Dr Christopher Fomunyoh, directeur régional Afrique au NDI
; M. Alioune Tine, directeur du Centre Afrikajom (Sénégal); Mme Ulrike Rodgers, directrice
de programme pour l’Afrique de l’Ouest francophone au NDI; M. Kevin Adomayakpor,
directeur résident du NDI au Burkina Faso; et M. Paul Komivi Sémeko Amegakpo, directeur
résident du NDI en Guinée.
La délégation a été reçue en audience par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, S.E.
Colonel Mamadi Doumbouya; la délégation a aussi rencontré le Premier ministre Mohamed
Béavogui; le président du Conseil national de transition (CNT), Dr Dansa Kourouma, et des
membres de son cabinet; le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
(MATD), M. Mory Condé; le ministre, secrétaire général chargé des Affaires religieuses, El
Hadj Karamo Diawara; les dirigeants de quatre coalitions de partis politiques représentant
l’ensemble des principaux partis politiques du pays; les dirigeants d’un échantillon
représentatif d’organisations de la société civile, y compris des associations de médias; des
autorités traditionnelles des quatre régions naturelles du pays; et des représentants des
partenaires au développement. La délégation exprime ses remerciements à tous ceux qu’elle a rencontrés pour leur accueil et pour avoir partagé leurs points de vue.
La visite de la délégation a coïncidé avec un certain nombre d’actions entreprises par les acteurs guinéens qui visent à renforcer la crédibilité de la transition. Il s’agit notamment : d’une déclaration signée par 58 partis politiques et associations exigeant une plus grande transparence et plus d’inclusion dans le processus de transition ; une mission d’écoute et de sensibilisation nationale par le CNT dans toutes les régions du pays sur la réforme constitutionnelle ; et l’annonce par le gouvernement de transition de son intention d’organiser des assises nationales

DECLARATION DE LA MISSION D'EVALUATION TECHNIQUE DU NDI_15 mars 2022

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE