21.1 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Missira (Telimele): Aidez les couches laborieuses à avoir des ponts décents

Dans la sous préfecture de Missira, préfecture de Telemele ce sont des planches qui servent de leviers pour un pont artisanal. Les humains, les véhicules et leurs contenus passent sur ce pont monté par les habitants de cette localité.

Deux ponts en bois séparent Missira centre et Bowe foe.

Pour y faire un safari, il faut s’armer de courage et d’abnégation et sillonner des routes  dégradées. Des braves citoyens pauvres souffrent dans cette partie du pays. Ils  dénoncent une situation préoccupante. Seuls des camions se hasardent une fois par semaine au marché hebdomadaire de Saapy.

Interrogé sur cette situation de précarité, le chef secteur de Foe Mody Oury Baye se dit inquiet face aux accidents sur cet axe  Sangaredji Missira  Foe. On y voit des camions immobilisés par des crevaisons et remplis de marchands  et de marchandises avec tous les risques.

El Hadj Yaya Foe, la notabilité de ce secteur, âgé de 80 ans  réve de voir le reprofilage de la piste Missira Sangaredji et la reconstruction de  leurs mosquée en banko. Une mosquée vieille de cent ans.

Au secours, à l’aide donc pour les couches laborieuses de Missira. Des croyants, honnêtes, braves qui ont besoin de voir rayonner leur mosquée. Et aussi voir deux ponts en béton remplacer les madriers qui sont là-bas actuellement.

Par Bachir Baldé pour couleurguinee.c

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE