0 C
New York
vendredi, décembre 2, 2022

Buy now

spot_img

Kakoulima rails : descente aux enfers pour un chef de quartier

Mamady Soumah, 52 ans, vice chef de quartier nommé par le Cnrd est dans cette situation conflictogene contre un opérateur économique. Il y a un mois, ces individus sous la conduite d’un huissier ont débarqué à 5h du matin pour demonter toutes ses portes, les embarquer pour une destination inconnue.

Le chef de quartier brièvement interpellé, revient plus-tard pour occuper la même maison sans porte ni fenêtre. Il martèle d’ailleurs que seule la mort le fera quitter ce lieu. Mamadou Bailo Diallo, n’avait pas dit son dernier mot. Le même cortège de policiers sous la conduite d’un huissier est apparu à 5heures 40mn plus exactement. Les agents ont arrêté Soumah et sa femme. Ils ont été embarqués pour une destination inconnue.

Ses biens jétés dehors. La grande maison démolie. Mamadou Bailo qui se dit propriétaire de la parcelle a accepté de nous expliquer qu’il ne se reproche rien:

« 5Je ne suis pas en conflit avec lui. Soumah est plutôt venu s’immiscer dans un problème. J’étais déjà en conflit avec son cédant qui a profité de la lourdeur de la justice pour revendre la parcelle. Soumah a été pourtant prévenu mais s’est entêté. Il a trouvé une annexe et des agregats ici qu’il a utilisés même nuitamment.U

Une dame appelée  Mariam qui était déjà en conflit avec un certain Makan Camara, depuis 2011 a vendu la poisse à Soumah (avec la complicité des autorités du quartier) qui subira les conséquences prochainement. Mais où est gardé le vice chef de quartier et sa femme et pour combien de temps ?

Actuellement, une brigade est postée devant la maison démolie pour dissuader les enfants et les parents de Soumah qui rôdent dans les parages et qui menacent.

Par Kolenké Hassane Diallo pour couleurguinee.

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE