2.8 C
New York
jeudi, décembre 1, 2022

Buy now

spot_img

Conseil national des assises : Le Fndc fait déjà face à sa première équation à double inconnus

Sekou Koundouno a apporté ce mardi des précisions sur la prétendue exclusion de Baïlo Destin en Main du FNDC suite à sa nomination au Conseil National des Assises.
« Nous avons été reçus dans le cadre des assises dans la phase préparatoire avec le MATD le lundi dernier. Séance tenante, il nous a été demandé de designer un membre au sein du conseil national des assises. Nous avons réitéré au ministre du MATD que nous avons un soucis avec l’enveloppe dans laquelle ces assises ont été emballées. Que nous sollicitons d’eux qu’ils puissent prendre en compte nos préoccupations en faisant en sorte qu’ils puissent faire marche arrière sur la base du document qui a été produit par les deux religieux sur la commission provisoire de réconciliation qui a été un travail formidable soutenu par la presse et par la communauté internationale »
Sekou Koundouno souligne que le motif n’était pas d’exclure Baïlo mais de l’amener à prendre ses responsabilités en démissionant à ce poste lui-même, chose qui n’a pas fait précise-t-il.
« A notre grande surprise, la coordination a vu le nom du camarade Baïlo comme membre de ce conseil national des assises. Nous avons sollicité d’en tirer toutes les conséquences mais la démarche à notre niveau était que le Camarade puisse prendre toutes ses responsabilités. Ce qui n’a pas été fait »
Sekou Koundouno précise que pour l’instant Baïlo n’a pas été exclu du FNDC si toutefois les recommandations qu’ils ont adressées au ministère de l’administration du Territoire sont prises en compte.
« Mais, pour l’instant nous avons dit qu’il n’est pas question de l’exclure du FNDC, de revenir seulement à sa position et aux propositions que nous avons soumises au ministère du MATD sont prises en compte » a-t-il indiqué.

Par Mamadou Bailo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE