4.8 C
New York
jeudi, décembre 1, 2022

Buy now

spot_img

Auditions des anciens dignitaires : les avocats se plaignent

L’audition des anciens caciques du rpg arc-en-ciel se poursuit à la Direction Nationale des Investigations judiciaires.

Me Lancinet Sylla du collectif des avocats de la défense crie à ce qu’il appelle violation des règles de procédure. Cet avocat qui est intervenu chez nos confrères de FIM FM ce mercredi en direct de la Direction des Investigations de la Gendarmerie  nationale où sont en train d’être auditionnés Dr Ibrahima Kassory Fofana et Cie, estime que dans cette affaire, les règles de procédure sont carrément foulées au sol.
« Vous savez que les règles de procédure sont faites pour tout le monde. Si ces règles de procédure sont violées, ça doit interpeller la conscience collective parce que vous savez bien que ceux qui sont poursuivis aujourd’hui, ce sont eux qui étaient aux affaires hier. Ils ne pouvaient pas imaginer qu’ils auraient à faire à la justice aujourd’hui. Donc dans cette affaire tout porte à croire que l’appartenance à un gouvernement serait devenu constitutif à la loi pénale. Vous savez depuis courant février 2022, tous les membres du gouvernement Kassory, sont poursuivis pour les mêmes faits corruption, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux, détournement de deniers publics. Alors en procédant ainsi, ça fait peur parce que c’est de nature à démontrer que nous sommes dans le ring de la responsabilité collective or la responsabilité collective est bannie depuis la nuit des temps. Alors le fait de procéder de cette façon est contraire aussi bien aux instruments juridiques internationaux ratifiés par notre pays en l’article 14 du code pénal qui prévoit que nul n’est finalement responsable que de son fait personnel. Ça, ça nous inquiète. Et vous voyez qu’on puisse poursuivre tous ceux-ci sur la base des mêmes qualifications, aucun fait précis n’est mis à leur charge et c’est à la gendarmerie de rechercher les faits et chercher à coller ces faits là aux qualifications sur la base desquelles ils sont poursuivis, ce qui n’est pas normal. Ce sont les faits qui doivent précéder les qualifications et non le contraire. Une autre violation des règles de procédure, le fait de les poursuivre tous alors parce qu’ils ont appartenu à un gouvernement, ça c’est un précédent fâcheux, ça va faire jurisprudence » a indiqué Me Lancinet Sylla, l’avocat du Dr Ibrahima Kassory Fofana.

Par Mamadou Bailo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE