16.4 C
New York
mercredi, mai 18, 2022

Buy now

spot_img

Crimes de sang en Guinée : Le FNDC compte mener la lutte contre les auteurs

Connu pour son opposition aux actions du troisième mandat, le FNDC compte poursuivre son combat sous une autre forme.
Il s’agit de faire la lumière sur les crimes de sang commis sous la regne du pouvoir déchu. Cela figure parmi les priorités du Front National pour la Défense de la Constitution.
Ce samedi 16 avril 2022, le responsable des stratégies de ce front était chez nos confrères de FIM FM dans l’émission  »Mirador » .
‹‹ Nous avons salué le courage du procureur Alphonse Charles Wright qui a décidé d’ouvrir dans sa juridiction de compétence une information judiciaire, c’était le 14 janvier 2022. Le 21 janvier 2022, les avocats du FNDC qui encadrent près de 180 victimes ont décidé de lister les faits auprès du procureur général à travers une dénonciation. Quand nous avons pris connaissance de cette information judiciaire, les avocats français ont fait une dénonciation auprès de la Cour d’Appel de Conakry. Le procureur Charles Wright a estimé qu’il fallait accompagner cette dénomination à travers des preuves ou des preuves à cette dénomination. C’est ce qui fut fait par les avocats.›› a-t-il relaté.
Selon lui, la mission principale du FNDC pendant cette période transitoire, c’est les procès pour crimes du sang au moment du regne de Pr. Alpha Condé.
‹‹ Nous estimons au niveau du FNDC, qu’il faille accorder une priorité systématique à la lutte contre la corruption, mais à priori les crimes de sang. On peut certes remplacer l’argent, mais on ne peut pas remplacer la vie humaine.›› rappelle cet activiste.
Les premières listes publiées par l’entité anti-nouvelle constitution citaient  le Colonel Mamadi Doumbouya avant le coup d’État. Mais depuis, on ne retrouve guerre son nom. Pour le responsable des stratégies du front, c’est dû à son acte de patriotisme ainsi que toute autre personne facilitant la libération du peuple de Guinée. Toute fois, il estime qu’ils ne sont pas épargnés dans les crimes de sang par la justice guineenne.
Par Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE