18.7 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

REGARD SUR UN AUTRE PAN DE LA PRÉSENCE ÉVIDENTE DE DIEU PARMI NOUS EN CETTE PÉRIODE DE CARÊME CHRÉTIEN ET MUSULMAN’’

On aura beau dire ou beau affirmer l’existence de Dieu, on n’en n’aura jamais assez dit et de trop vrai. L’évidence se démontrant, on aurait rempli l’espace et le temps sans pouvoir épuisé le stock où est déposée cette fabuleuse existence de Dieu.

À ceux-là qui continueraient à toujours en douter, qu’ils soient tous renvoyés à
Galilée alors qu’il se trouvait dans le bûcher, pour leur dire «cependant, il existe».
Il se passe aujourd’hui dans notre Pays, la République de Guinée, des choses
inédites que seuls les élus de Dieu sont capables d’en déceler la moindre
signification ou la moindre compréhension du fait à la fois de leur rareté et de
leur complexité.
L’avènement de la gouvernance du Pr Alpha Condé en 2010 a suscité tant de joies
et d’espoirs rarismes au point que beaucoup des nôtres ont dû penser à l’arrivée
du Messie dont on a aussi tant parlé pour sortir définitivement les Guinéens de
l’abîme des misères de tous genres, à l’image de Jésus qui est venu prendre les
péchés des hommes via le sacrifice de sa propre personne en se faisant crucifier
afin de pouvoir intercéder auprès de Dieu pour l’obtention de son pardon en leur
faveur, tous reconnus pêcheurs.
Très malheureusement, au fur et à mesure que le temps avançait, au fur et à
mesure les guinéens se rendaient compte que les fruits allaient finalement trahir
les fleurs, hélas, et les espoirs s’envolèrent telles des bouées d’air pour laisser
s’installer durablement de nouveaux types de misères jusque-là inconnues des
guinéens.
Les nouveaux dirigeants se sont mis, à qui mieux-mieux à se répartir
frénétiquement tous les pré-carrés des zones d enrichissements personnels étalées sur l’ensemble du territoire national au grand dam du peuple Martyre de Guinée.

Durant dix longues et douloureuses années, Dieu l’impartial observait attentivement, patiemment et de manière imperturbable tout ce qui se tramait, tout ce qui se concevait du dedans comme de l’extérieur créant ou mettant en place des structures, des mécanismes de déclenchement de séries de catastrophes socio-naturelles orchestrées sciemment par ces nouveaux Maîtres, ces nouveaux dirigeants perchés, nichés plus haut dans tous les échelons de la Case Commune, la République de Guinée, la pauvre, à l’effet d’accélérer
davantage le système de pillage des richesses nationales en leur seule faveur.
Il s’en est suivi avec ampleur des séries dedétournements à ciel ouvert érigées en
système de gouverner autrement le pays en dehors de toute morale et de toute
pudeur par ces pyromanes et cannibales tous enivrés de la chair du pauvre citoyen et Dieu merci, tous atteints heureusement atteints de démences de traîtrise et de la trahison.
Subitement, vint le 5 septembre 2021 au petit matin qui vit le Chef d’orchestre Pr
Alpha Condé de tout ce qui est décrit plus haut comme action macabre exercée
sur la Communauté innocente nationale entière  plié tel un carton imbibé d’eau par les forces spéciales de l’armée nationale guinéenne, assis dans un véhicule militaire en véritable pauvre haire savourant amèrement une ballade imposée au gré du temps de Dieu l’éternel.
À sa résidence «Privée» sise à Landréah dans la Commune de Dixinn, Pr Alpha Condé purge sa peine morale la plus dure portant de crimes perpétrés sur le dos du peuple Martyre de Guinée. En attendant son procès sur les crimes de sang qui lui sont reprochés par la Société Civile et certains Partis Politiques opposés hier à son régime dictatorial.
Les mois qui ont suivi, ont noté le défilé bien rythmé des Collaborateurs et acteurs
du péril national orchestré par la gouvernance du Pr Alpha Condé sur la population guinéenne de tous bords confondus venir prendre leurs justes rançonse cette fin du carême chrétien et musulman de 2022 au grand dam de leurs intrépides soutiens au moment de la commission des forfaitures pour lesquelles

ils sont poursuivis par la CRIEF au nom et pour le peuple souverain de Guinée.
De plus en plus la maison centrale de Coronthie se remplit de ces Maîtres absolus d’hier semant partout inquiétudes et terreurs à leur passage.
Somme toute, c’est le retour de la puissante manivelle de la puissante roue de l’histoire, appelé autrement le jugement dernier de l’histoire infaillible.
Humainement, les guinéens et les guinéennes se voient obligés de dire au revoir ou à Dieu à tous ceux-là qui auront été convaincus de la Commission de ces différents forfaitures portées sur la peau fragile du peuple de Guinée, porteuses
des cicatrices indélébiles de la gouvernance décennale du Pr Alpha Condé.
CONAKRY LE 30 AVRIL 2O22
HONORABLE ELH SÉKOU BÉKA BANGOURA
MEMBRE DE LA CASE DE VEILLE
QUARTIER DABOMPA COMMUNE DE MATOTO
CONTACTS 664-69-50-79/625-31-82-97

 

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE