26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Carnet de route: Voir Lelouma et s’essouffler

Situés dans la région administrative de Labé à 73 km de Labé centre, les sites touristiques Djinkan et Kassa sont un patrimoine national d’une rare beauté. Il y a aussi dans cette région une merveille religieuse : C’est Sagalé, un lieu « Saint » qui abrite le Mausolée chérifien.

En dépit de toutes ses ressources, il faut s’armer de courage pour accéder à ce lieu. Le reporter du site d’information couleurguinee.com a eu beaucoup de chance pour atteindre Lelouma. Au niveau de la montée de Sankoly ou Lelouma risque d’être coupé des autres villes.

Pour attenuer la dégradation poussée et aggravée de la route, les citoyens de Lelouma et sa diaspora se sont mobilisés pour trouver un peu de moyens pour rendre la chaussée un peu praticable. C’est ainsi qu’il ont mobilisé un peu d’agrégats pour colmater des brèches sur la route. Mais, le soucis c’est comment negocier la pente, sachant que le béton ne pourra pas tenir sans le fer à béton. Tout un calvaire.

A Lelouma, il n’y a qu’une seule station essence. Elle est régulièrement en rupture de stock. Une seule superette est opérationnelle, pour donner un jus rafraîchissant. Partout où on voit la lumière, c’est un panneau solaire. Nous avons visité beaucoup d’écoles de trois classes qui n’ont qu’un seul enseignant qui se disent spécialistes en multi-grade. C’est à dire un enseignant qui gère en même temps plus de deux classes en même temps. Vivement la promotion des cadres à l’intérieur du pays. Et le désenclavement de Lelouma.

De Lelouma, par Kolenké Hassane Diallo pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE