23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Kindia: Rencontre avec une personne exceptionnelle

Le doyen Lamine Diabaté est de ceux qui ont contribué à la formation academique de Emmanuel Macron, le Président français. Il coule actuellement de beaux jours dans la Commune urbaine de Kindia, Préfecture située à une centaine de Kilomètres de Conakry, la capitale. C’est à son domicile que nous sommes allés à sa rencontre. Un homme sympathique et ouvert nous a accueillis et nous a ouvert son jardin de faits et des souvenirs.

Cet intellectuel vit dans une modeste maison coloniale au quartier Sarakoléah en face du Camp Kémé Bouréma, première zone militaire de la région de Kindia.

Il coule ici sa retraite. Et il vient d’etre coopté comme Conseiller personnel de Colonel Kader, le Préfet de Kindia. Il evite la politique pour multiples raisons.

Fils d’un griot de renom, et de rang protocolaire de son époque, ce cadre a côtoyé tous les grands Almamy du Foutah Djallon dans son tendre enfance.

Il dit avoir côtoyé Almamy Aguibou(Davila), Almamy Ousmane (Kakoni), Almamy Alpha Mahmoud (Koumbia), Almamy Oumar (Dalaba) et d’autres. Nous vous livrons une séquence de notre entretien.
Qui êtes vous doyen?
Je suis Lamine Diabaté , né en 1947 à Sarakoléah(Kindia). Fils de Makan dit Djelikè Diabaté, marié père de trois garcons et deux filles. Ancien footballeur connu sous le nom de Dibra, ancien coéquipier de maître Naby Camara avec qui je souhaite renouer le contact. Mon père était fournisseur de viande au camp militaire, il partait à Gaoual, Koubia, Telimélé, dans tout le Foutah Djallon pendant plus de 20 ans, pour négocier des bœufs parallèlement à son activité de Djéli de la révolution.
Je suis de la vieille école guinéenne. Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de Dabadou( kankan), en 1965 en qualité de professeur surnuméraire. Deux ans plus- tard, les Normaliens ont passé un concours d’intégration à la fonction publique comme professeur stagiaire et 2 ans plus tard il fallait avoir 12 de moyenne pour être titulaire. Professeur d’histoire et géographie au C.E.R du collège de Kindia et Bamban en 1968. Nous avons été redéployés dans plusieurs localités du pays.
Directeur chargé de la formation continue des enseignants de Kindia en 1986 pour le perfectionnement en langage mathématique et français pour devenir des pédagogues afin d’améliorer leurs performances » a-t-il expliqué.

C’est un homme sympathique, très souriant et surtout disponible que nous avons vu. Il est inspiré. A chaque question, il répond par un cours magistral. C’est le prototype même de l’enseignant.
Titulaire d’une bourse pour un stage de perfectionnement en France, il a eu parmi ses écoliers  en classe de 4eme année  en mars 1988, Emmanuel Macron, le président  français.  » Il faisait partie de mes trois élèves les plus brillants ». nous a-t-il confié.

(la suite dans les prochaines publications)

À Kindia, Kolenkè Hassane Diallo pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE