23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Demain ce sera toi, après moi, après nous

Si le 05 septembre 2021, on était presque tous heureux d’apprendre la chute de ALPHA CONDÉ ce 05 juillet 2022, soit 10 mois après, nous le regrettons tant le spectacle affligeant que le CNRD nous a servi est hors temps, inexplicable incompréhensible
Ce mardi marque le top départ de la dictature en Guinée que tout porteur d’avis contraire à la junte sache qu’il est en sursis en attendant le couperet de Malaikal Charles euh du procureur
Surtout ne vous indignez pas car l’indignation a une date de péremption. Résister est le maître mot. Résister à l’oppression n’est pas un délit c’est plutôt humanisant. Nous qui nous bombons le torse en invoquant une certaine fierté le moment est venu de dire NON
Les images desolantes de l’arrestation de Foniké, Djanii et Billo me renvoient au sort qui nous attend. Il est venu le temps de dire au Colonel Doumbouya que le pouvoir procéde du peuple et que l’essence de tout pouvoir est démocratique
La Guinée ne peut plus être le théâtre de récurrentes violations des droits de l’homme et que si le CNRD avait entamé une offensive de charme auprès de l’opinion nationale et internationale, il a épuisé son crédit .La résurgence des fantômes du passé fait penser que la Guinée c’est comme le mythe de Sisyphe …un éternel recommencement

Par Ibrahima Balaya Diallo

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE