18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Haute Autorité de la Communication: Le chef du gouvernement rend visite à la HAC

Le premier ministre, chef du gouvernement, accompagné de son cabinet a rendu, ce vendredi 2 septembre 2022, une visite de courtoisie aux membres de la Haute Autorité de la Communication (HAC).
Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre d’une série de prises de contact du nouveau locataire de la primature avec les Institutions Républicaines du pays, est qualifiée par bon nombre d’observateurs de lueur d’espoir pour l’organe de régulation du pays.
Dans son discours introductif, le président de la HAC, M. Boubacar Yacine Diallo a tout d’abord rappelé la portée historique du palais du 25 aout qui abrite son Institution, avant d’exprimer le souhait de voir ce monument inscrit dans le patrimoine national du pays.

Après deux années d’exercice de méthode pédagogique, M. Boubacar Yacine Diallo assure qu’il est temps désormais de siffler la fin de la recréation dans le cadre des dérapages.
Devant le premier ministre, chef du Gouvernement, l’orateur a indiqué que le énième appel encourageant les femmes et les hommes de médias à redoubler de vigilance et à faire preuve de professionnalisme et davantage de responsabilité a été lancé il y a juste deux jours aux Associations professionnelles de presse et les patrons des médias au cours d’une rencontre tenue au siège de la HAC.
Parlant des problèmes qui assaillent le fonctionnement de l’Institution, le président de la HAC égrène tout d’abord les conditions de vie du personnel d’appui. « Nous avons ici des jeunes qui travaillent matin, midi et soir mais qui vivent dans des conditions salariales très dérisoires. Avec un statut ambigu, nous sollicitons votre attention sur cet épineux cas » ;
Le second point est lié au vieillissement des équipements du monitoring qui ont besoin selon M. Boubacar Yacine Diallo, d’être modernisés et renforcés ;
Et la dernière doléance touche le renforcement du parc automobile de la HAC pour des missions à l’intérieur du pays.
Avant de remercier M. le premier ministre pour la visite qui, selon lui traduit déjà l’attachement du locataire de la primature à la liberté de la presse dont la HAC est garante au nom de la loi.
En retour, le premier ministre, chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou a tenu à situer cette rencontre dans le cadre d’une série de visites qu’il a initiée avec les institutions à la demande de M. le Président de la République. L’objectif selon le premier ministre est d’être à l’écoute des Institutions Républicaines, recueillir leurs difficultés et essayer d’apporter des réponses afin d’instaurer un meilleur cadre de collaboration avec elles.
Ainsi, après la cour des comptes, le nouveau locataire de la primature estime qu’il fallait conférer avec les commissaires de la HAC. Histoire non seulement de faire connaissance de cet organe de régulation, mais aussi adresser le message de main tendue à l’endroit de cette institution pour une collaboration fructueuse.
En prenant bonne note des doléances formulées, Dr Bernard Gomou a promis de faire son mieux pour donner très prochainement satisfaction aux besoins exprimés par le président de la HAC.
En réitérant la disponibilité du gouvernement à collaborer avec l’institution de régulation, M. le premier ministre a émis le souhait de voir tous les acteurs impliqués dans le processus de développement s’investir selon la position que chacun occupe.
Le reste de la cérémonie sera marquée par une visite guidée des installations du centre de monitoring, où le premier ministre a eu le temps d’apprécier le travail gigantesque que l’institution ne cesse d’abattre quotidiennement.
Yamoussa Touré,
Conseiller du président
de la HAC

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE