7.7 C
New York
samedi, décembre 3, 2022

Buy now

spot_img

Km36: un journaliste agressé et dépouillé par des inconnus.

Le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG) a exprimé ce jeudi, dans un communiqué, son indignation face aux actes de barbaries dont a été victime un journaliste guinéen. Ci dessous ce communiqué

COMMUNIQUÉ DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DE LA PRESSE DE GUINÉE(SPPG)

Roger Loua, journaliste à West Africa TV a été agressé ce mercredi 2 novembre 2022, aux environs de 20h, par des bandits munis d’armes blanches qui l’ont surpris au pont du Kilomètre 36 alors qu’il revenait du service. Pris au collet par le premier assaillant, tiré à l’aide de sa cravate par le 2ème et poussé par un 3éme, le journaliste a été conduit dans le ravin d’à côté où il recevra des coups de poignard à plusieurs endroits de son corps notamment au niveau du coup. Ainsi, ils ont réussi à le neutraliser, retirer son téléphone et son sac contenant de documents avant de l’abandonner sur place. Le camarade Roger, membre syndiqué sous la couverture du SPPG a eu ce malheureux sort le jour même que les nations-unies consacrent à la fin de l’impunité des crimes commis contre les journalistes.
Le SPPG demande donc aux autorités de diligenter des enquêtes afin d’identifier, juger et condamner les auteurs de ce crime crapuleux. Le SPPG demande également à l’ensemble des patrons de médias de prendre des mesures de sécurité spécifiques en faveur des employés que le travail retient au service jusqu’à la nuit.

Conakry, le 3 novembre 2022.

Le Bureau Exécutif

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE