0 C
New York
vendredi, décembre 2, 2022

Buy now

spot_img

Solution de sortie de crise : Ces propositions de la société civile qui irritent les députés

Pour décrisper la situation actuelle en Guinée, une coalition dite des 15 organisations de la société civile Guinéenne a à travers une déclaration fait des recommandations pour sortir de la crise guinéenne. Parmi elles, la dissolution de l’assemblée Nationale. Cette annonce qui fait réagir les députés de la 9ème législature.

«Pour quel intérêt on va dissoudre l’assemblée Nationale ? Je pense qu’il n’y a pas eu de problèmes autour de l’assemblée. Malgré les problèmes qui ont assailli la tenue des élections législatives, ça n’a pas empêché certains leaders de présenter leurs candidatures pour l’élection présidentielle. Cela veut dire que les problèmes liés aux élections législatives, ça n’a pas été intéressant pour eux. Et si aujourd’hui les gens viennent aux élections présidentielles et qu’ils y ont des problèmes, il faut gérer les élections présidentielles et laisser les législatives qui ne souffrent d’aucune contestation. Donc, cette coalition des organisations de la société civile n’est que le rassemblement des démagogues qui ne savent même pas ce qu’ils veulent. Si toutefois ils étaient vraiment responsables, c’était de s’occuper des problèmes des citoyens en temps réel mais pas attendre que tout soit fini pour maintenant se lever pour dire écoutez on va faire ça… » s’énerve Docteur Ibrahima Sory Diallo, le 5ème Secrétaire parlementaire, membre du groupe rassemblement des Républicains.

Pour Aly Kaba, le président du groupe parlementaire RPG-AEC si cette dissolution pourrait être la solution, il ne s’y oppose pas.

« Si la paix doit passer par là et que toutes les autres revendications vont être abandonnées : on ne reconnaît pas le président, il faut reconnaître notre victoire, si tout ces problèmes vont être abandonnés et que tout ça compte, que c’est par là que la solution doit passer, je n’ai pas d’objection » assure ce député.

Aboubacar Soumah, le député du Rassemblement des Républicains, lui tacle cette société civile qui selon lui est déguisée.

«  C’est des hommes politiques qui se sont répartis et certains se sont déguisés en société civile. Donc, tout ce qu’il disent est motivé par des raisons parfois inavouées » dit-il

     Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.info

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE