16.4 C
New York
mercredi, mai 18, 2022

Buy now

spot_img

Affaires détenus politiques : Les avocats étrangers s’expriment !

Me Ivan Terel, avocat au barreau de Paris est un des défenseurs des détenus politiques en Guinée. Il a été joint ce vendredi par nos confrères d’Espace Fm dans l’émission les « GG ». Il est revenu sur ce qu’il appelle le refus des autorités guinéennes de permettre aux avocats des détenus vivant à l’extérieur de rallier Conakry pour rendre visite à leurs clients.

« Il faut dire qu’il y a des mesures particulières propres à la situation sanitaire pour obtenir des autorisations d’accéder au territoire puisqu’il n’y a pas de visa. Nous avons pris cette demande, il nous a été demandé une autorisation au ministère des affaires étrangères qui a été fait par notre confrère le bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée pour nous autoriser à nous rendre à Conakry pour pouvoir visiter nos clients. Cette demande a été faite au mois de février et nous n’avons toujours pas reçu de réponse d’autorisation pour pouvoir échanger avec nos clients et leur rendre visite dans leur lieu de détention » déplore cet avocat.

Me Ivan estime que ce refus n’est pas un acte isolé. Il parle d’une succession et d’accumulations d’actes graves de violations des droits de leurs clients et du droit de la défense « toute une accumulation de choses qui ne permet pas à cette procédure de passer sereinement. C’est pourquoi, nous avons saisi par requête la cour de justice de la CEDEAO afin qu’elle puisse donner son appréciation et relever l’ensemble des violations des droits fondamentaux de nos clients et qu’elle ordonne en urgence à la Guinée de libérer nos clients » a sollicité cet homme de droit.

Pour rappel ces détenus politiques sont à la maison centrale de Conakry depuis novembre 2020.

     Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE