18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Election du président Alpha Condé : Un Guinéen de la diaspora très remonté !

La lutte contre l’élection du président Alpha Condé continue outre-mer. Des associations de la société civile guinéenne résidant en France et des politiques qui se réclament du FNDC Paris étaient en conclave en octobre pour faire le point de la situation.  Thierno Oumar Camara président du Parti Alliance des forces Patriotiques en Guinée a participé à la réunion. Il était l’invité ce mercredi de nos confrères de Lynx Fm dans l’émission «Oeil de Lynx ». Dans son intervention il a souhaité que les opposants et le FNDC mettent de côté les incisions et de se remobiliser au sein du front pour parvenir, dit-il, à chasser le président Alpha Condé.

« Il y a un temps pour chaque chose. Il y a eu un temps où il y avait cette espèce de déconvenue, cette espèce d’incompréhension mais à chaque étape de la lutte il faut qu’on se rende compte d’une chose. Il faut regarder derrière, qu’on voit quel est la politique, quelle est la stratégie que nous devons mettre en place » dit ce membre du Mouvement des déçus et des frustrés (Modef)

Ce politique pense que Cellou Dalein Diallo a prouvé qu’il se bat pour le changement.

« Il a fait la preuve aujourd’hui qu’il a une structure qui est absolument solide. Nous pouvons tous nous agripper à ça. Prendre cela comme étant un élément positif, un élément suffisamment fort pour que nous nous battions ensemble avec lui pour que ce gars là (Alpha Condé ndlr ) parte » souhaite-t-il .

Le FNDC a eu le mérite de réunir à un moment l’ensemble de l’opposition active clame Thierno Oumar Camara. Il l’invite à faire table rase des erreurs du passé qui selon lui vient de s’écouler et voir l’intérêt du peuple de Guinée qui selon lui réside au départ de Alpha.

« Le FNDC, je ne cesserai jamais de le dire a fait la prouesse de regrouper presque toute l’opposition dans un seul creuset. Alors, il faut reprendre l’initiative il y a eu ces trucs qui se sont passé qui ont fait qu’il y a incisions certes mais faisons en sorte que ces erreurs si c’était des erreurs qu’on les transforme en opportunité. Nous lançons un appel au FNDC de reprendre le bâton de pèlerin, qu’il pilote cette affaire. Et je dis personnellement à mon frère Sanoh de prendre cette initiative là en main et de la piloter. De laisser tomber toutes autres considérations de voir l’intérêt du peuple de Guinée » a-t-il suggéré.

   Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE