23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Conakry : des handicapés violemment déguerpis par des forces de l’ordre !

Les handicapés installés au niveau du Pont 8 nombre et à Donka ont été violemment  déguerpis  ce lundi par les forces de l’ordre et de sécurité . Et leurs cabanes ont  été également mises à feu par ces mêmes agents.
La journée de ce lundi fut sombre pour les handicapés se trouvant au Pont 8 novembre et à Donka. Ils ont vu brusquement leurs biens incendiés par des hommes en uniforme. Un acte que déplore le chargé de communication de l’association des handicapés. « Avant tout d’abord, c’est ce matin que le gouverneur de la ville de Conakry a envoyé des policiers pour déguerpir les handicapés qui sont au niveau du pont 8 novembre et à Donka. Donc, ce qui vient de se passer, c’est vraiment déplorable. Mais,  ce qui est plus frustrant dans tout ça. Les policiers qui sont venus ont cassé tous les matériels. Ils ont tout brûlé.Et ces victimes n’ont pas où aller aujourd’hui. Il y a certains d’entre eux qui passaient même la nuit ici. Il faut dire aussi que ces gens-là, c’est ici où ils gagnaient leur dépense pour nourrir leurs différentes familles », désapprouve Mamadou Adama Diallo
Mamadou Adama Diallo invite les autorités de leur trouver un abri. « Franchement, nous les handicapés  nous souffrons beaucoup et je demande au gouvernement  de nous venir en aide pour que nous trouvons un bon abri surtout, c’est la saison pluvieuse qui s’annonce. » a-t-il plaidé
Aux  dernières nouvelles, ces handicapés sont allés manifester devant le gouvernorat de la ville de Conakry. Ils disent qu’ils ne quitteront pas ces lieux tant  que  le gouverneur ne leur trouve pas un autre abri.
Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com
  

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE