18.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

Kaloum : La miche de pain se fait désirer !

Dans la Commune de Kaloum, les boulangers ont fait grimper le prix du pain. La miche est vendue à 4500 francs guinéens. Une situation qui inquiète la majeure partie des habitants de la commune de Kaloum. A Tombo, la miche est vendue à 4000 francs guinéens

Les boulangers continuent de menacer de faire grimper le prix du pain jusqu’à hauteur de 5000 fg.
Interrogé, El Hadj Mamadou Aliou Diallo, le chef de beaucoup de boulangeries de Conakry a donné des explications

« Moi, les prix ont augmenté en banlieue et à l’intérieur du pays, mais jamais je n’ai augmenté. Cette fois ci, je donne au boutiquier en raison de 4000 fg la miche, maintenant c’est à eux de voir à combien ils vont vendre à leurs clients. Mais n’oubliez pas, on vend quelque chose pour avoir quelque chose » ajoute-t-il.

Pour Morlaye Soumah : « Il faut faire la part des choses en ne prenant pas les boulangers comme responsables de cette hausse de prix »
M’Balia Sylla, cette autre citoyenne de Sandervalia pointe du doigt les gouvernements guinéens.

« Il faut qu’on arrête de s’en prendre aux commerçants dès qu’il y a augmentation de prix. Les seuls responsables, ce sont nos gouvernants. S’ils font en sorte que les prix diminuent, les commerçants n’auront aucune possibilité de leur faire grimper » a-t-elle tranché.

Par Abdoulaye Bah à Kaloum pour couleurguinee.com 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE