11.5 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Le conflit Israélo-Palestinien : une guerre de 100 ans

Penser que le conflit Israélo-palestinien est un problème religieux ou tout au moins le réduire à cela, c’est mal connaître la Géopolitique et l’histoire

D’emblée, disons que c’est l’échec d’une coexistence de plus d’un demi siècle. Ce qui nous fait dire au prime abord que le conflit est avant tout territorial. D’ailleurs, il ne serait pas superflu de parler de la première guerre mondiale qui a eu pour conséquence le remodelage du Proche-Orient après la chute de l’Empire Ottoman pour donner la Turquie.

Pour appréhender ce qui se passe sous nos yeux, il faut rappeler en Palestine que l’Empire Britannique n’a pu venir à bout de l’Empire Ottoman que grâce au soulèvement des Tribus Arabes a qui on a promis l’indépendance . Mieux, l’accord secret passé en 1916 entre Français et Britanniques pour se répartir le Proche-Orient.  A la France, le Liban et la Syrie aux Anglais l’Irak et la Jordanie ce partage nourrira la frustration Arabe.

De plus, le ministre Britannique des affaires étrangères d’alors Arthur Balfour soutient dès 1917 l’établissement après la Guerre d’un foyer naturel Juif en Palestine. Ainsi depuis la proclamation de l’Etat d’Israël en 1948, les relations entre palestiniens et Israéliens sont fondées sur un rapport de force largement favorable à Israël or c’est connu ON NE PEUT PAS BÂTIR LA PAIX SUR UN RAPPORT DE FORCE .

Voilà ce qui a notre avis pourrait expliquer la perspective historique. Sur le plan  diplomatique, un usage a toujours eu cours: l’engagement unilatéral de la diplomatie mondiale et l’explication viendrait du fait du poids de la communauté Juive dans ces pays et d’ailleurs les réactions sont toujours fébriles à  l’endroit d’Israël par exemple la France ne veut pas importer cette crise chez elle  a un an de l’élection présidentielle .

Cette crise ci  nous semble différente des précédentes à ce titre nous avons relevé quelques points

1 la radicalisation de la société Israélienne et de fortes tensions dans les territoires Mixtes entendons là où il y a Juifs et Arabes

2) le soutien de Trump à l’extrême droite Israélienne aujourd’hui l’assassin de Rabin siège à  la Knesset

3)les ambitions néo Ottomanes de Erdogan

4) les palestiniens sont mieux armés leurs missiles peuvent atteindre Tel Aviv et même au delà.

En conclusion, nous dirons que si toutes les diplomaties ont échoué auparavant , désormais, il faudra tenir compte de la nouvelle donne en terme de rapport de force et des nouveaux acteurs qui pourraient inviter dans la crise notamment la Turquie et l’Iran voire la Chine. Aux pays occidentaux principalement la France  et les États Unis de sortir des discours lénifiants à l’endroit d’Israël

Ibrahima Balaya

Président du Forum Civil Guinéen

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE